Réfection de sièges

voltaire

Méthode traditionnelle 

sanglage
guindage
mise en crin
1-Le sanglage

C’est l’entrecroisement de sangles en jute afin de supporter les autres étapes du garnissage. 

2- Le guindage

Poser les ressorts en fonction de la forme de la carcasse et les abaisser à l’aide de corde à guinder.  

3- Mise en crin

Après la pose d’une toile forte sur le guindage, le crin végétal est inséré dans des lacets afin d’obtenir le corps de la garniture. 

point de font
piquage
piqûre animale
4- L’emballage et le point de font

Le crin végétal est façonné à l’intérieur d’une toile d’embourrure pour lui donner sa première forme. 

5- Le piquage

Points successifs permettant de maintenir le crin en place et lui garantir de la fermeté.

 

 6- Piqûre animale

Combler avec le crin animal le piquage  afin d’apporter une uniformité et un moelleux à la garniture.

mise blanc
couverture
jaconas
7- Mise blanc

Pose d’une toile blanche pour maintenir le crin animal. 

8- Couverture

Après la pose d’une couche de ouate, c’est  la pose du tissu ainsi que des clous ou du galon en fonction de son choix.

9- Le jaconas

C’est la dernière opération. Une toile est fixée sur les sangles afin de retenir la poussière occasionnée par le crin.

Méthode contemporaine

En ce qui concerne vos fauteuils contemporains ou les fauteuils dont une garniture traditionnelle ne conviendrait pas, vous pouvez opter pour la garniture en mousse (mousse haute résilience ou Bultex). Ce choix de garniture assure également un bon résultat de confort. 

garniture mousse